reconfinement: boutique ouverte et livraisons maintenues - pour plus d'infos cliquez ici

5 astuces pour limiter les déchets en cuisine

Produits zéro déchet pour la vaisselle

 

Notre article concernant les produits zéro déchet dans la salle de bain vous a plu ? Alors voici maintenant comment vous pourriez rendre votre cuisine, elle aussi, plus respectueuse de l'environnement. Pour ce faire, nous allons vous proposer cinq astuces et alternatives tout aussi écologiques qu'économiques !


Le produit vaisselle éco-responsable

La plupart des produits vaisselle liquides industriels vendus en grande surface se trouvent être nocifs pour notre peau mais également notre environnement, autant à cause de leurs composants que des bouteilles en plastiques qu’ils nous poussent à consommer. Or, de nos jours, il existe plusieurs alternatives. D'abord, le produit vaisselle solide. Sans emballage, et d'une durée de vie bien plus élevée que le produit liquide classique, il vous sera même possible de le fabriquer vous-même, à la maison ! Ainsi, cela vous permettra de faire des économies mais aussi de réduire la quantité de plastique jeté chaque année. 


De plus, si cette alternative ne vous convient pas, il existe aussi des versions liquides en vrac, tout comme pour les savons et les shampoings. Ils vous seront alors proposés dans des flacons consignés.


Les éponges lavables et les brosses à vaisselle

Satisfaits par ces alternatives ? Que diriez-vous maintenant de les combiner avec des éponges, elles aussi plus écologiques ? Afin de les remplacer, il existe plusieurs possibilités telles que les “tawashis” (des éponges japonaises) mais aussi d'autres éponges lavables et réutilisables. 

La brosse à vaisselle est également une alternative qui remplace l'éponge jetable. Elle permet d'aller nettoyer au fond des verres et de récurer parfaitement les restes de nourriture dans les plats ou les poêles par exemple, grâce à sa matière beaucoup plus grattante. Et cette alternative fonctionne particulièrement bien avec le produit vaisselle solide puisqu'elle le fait bien mousser (mieux qu'une éponge !)

Voici selon nous, les avantages et les inconvénients de chacune de ces méthodes !

  Le Tawashi L'éponge réutilisable La brosse à vaisselle

Points Positifs

lavable

économique

possibilité de le fabriquer soi-même à l’aide de vieux tissus

écologique

lavable

économique

plus hygiénique

écologique

économique

écologique

pratique

récure parfaitement

Points Négatifs

long à sécher

pas de face grattante

il n'y a pas toujours de face grattante, en tous cas pas autant qu'une brosse ne nettoie pas les surfaces

 

L'essuie-tout lavable

En France, un individu consomme en moyenne 3 rouleaux de papier essuie-tout par semaine, ce qui équivaut à environ 150€ par an ! De plus, son utilité étant d’absorber les liquides, il ne peut pas être recyclé comme les autres types de papier. Voici donc notre alternative écologique et économique, l’essuie-tout lavable.

Il est en général vendu soit à l'unité, soit par lots. En plus de son usage habituel, il peut également être utilisé pour remplacer les serviettes de table, les chiffons à vitre ou les éponges pour les surfaces.


Bien que plus cher qu’un lot de trois rouleaux de sopalin, l’essuie-tout lavable se montrera bien vite rentable pour votre porte-monnaie, car en moyenne, il vous sera possible de laver une feuille environ 80 fois. Une astuce à la fois écologique et économique !


Les emballages réutilisables 

Tout comme pour le sopalin, une quantité folle de films plastique jetables et de feuilles de papier aluminium est utilisée et jetée chaque année. Mais il existe une solution pour y remédier: le bee wrap ! Durable, naturel et réutilisable, il peut tout aussi bien être utilisé comme recouvre bol que pour emballer individuellement chacun de vos aliments.

Le bee wrap est un tissu enrobé de cire d'abeille, qui prend la forme des bols ou aliments sur lesquels il est apposé. Il ne laisse ni goût ni odeur sur la nourriture. Pour le laver, il suffit de brosser délicatement avec une éponge non grattante et du savon ou du liquide vaisselle doux mais attention, il ne faut pas le mettre au lave-vaisselle ni au lave-linge car la cire est fragile et fond sous la chaleur. Pour cette raison, il faut donc également éviter de l’utiliser lorsque les plats sont encore chauds.

Petit plus, pour les plus courageux et les fans du do it yourself, il est possible de fabriquer soi-même son propre bee wrap à l’aide entre autres, de tissus et de cire d’abeille en paillettes.

Il existe également d'autres solutions comme les recouvre-bols en coton avec un élastique ou encore les tupperwares en verre.


Consommer en vrac

Comme nous l’avons évoqué pour les produits ménagers, il est aujourd’hui possible d’acheter en vrac toutes sortes de produits, qu’ils soient solides (comme le savon ou le produit vaisselle) ou liquides (comme les nettoyants multi-surfaces ou les produits cosmétiques). Pour ce faire, il suffit soit de se rendre dans une enseigne qui propose ce type de service soit de commander en ligne. Par la même occasion, si vous n’en possédez pas déjà, il vous sera possible de commander en ligne afin de vous faire livrer à domicile ou au bureau ou d’acheter des pots et flacons en verre, des bouteilles en verre, des sacs à vrac en tissu … en fonction de ce que vous désirez consommer. Ceux-ci seront donc réutilisables à chaque fois que vous souhaiterez consommer en vrac.
Chez The Naked Shop, nous proposons la livraison de produits cosmétiques et d’entretien en vrac liquide à vélo (uniquement sur Paris et bientôt sur sa couronne!). Les produits vous sont livrés dans des flacons consignés, rechargeables ou remboursables lors de votre prochaine commande ou lors de votre visite en boutique.

L’achat en vrac a pour but de limiter le gaspillage mais aussi la quantité d’emballages inutiles jetée chaque année. Les contenants en plastique à usage unique sont encore présents à outrance dans notre quotidien. Pourtant, il existe de nombreuses alternatives écologiques tel que le verre (lavable et consigné) ou les emballages réutilisables comme les sacs à vrac qui permettent de limiter notre consommation de plastique.

 

 

Alors, prêt(e)s à sauter le pas ?